Mon enfant ne va pas à l’école Et ça me pose un problème !

Image  Image

Oui, un véritable problème. Et j’imagine que c’est le cas d’autres parents d’élèves. Après plusieurs reports de la Rentrée Scolaire, on commençait à peine à finir les préparatifs de la rentrée scolaire, qu’une grève des enseignants nous ajoute un souci supplémentaire.

Si plusieurs informations ont suffisamment nourri les soutiens aux Enseignants, dont il faut le dire la situation est bien difficile, face à l’absence d’écho aux souffrances des parents d’élèves laissés pour compte, il est ici utile de dire ce qui nous embête dans cette grève, et pourquoi il va falloir qu’elle s’arrête le plus vite possible.

Je passerai la difficulté qu’il y a à apprendre à nos enfants ce que c’est qu’une grève surtout quand ils sont de bas âge, l’énorme difficulté d’expliquer aux plus grands non seulement pourquoi les enseignants manifestent et ont peut-être raison de manifester, mais aussi pourquoi l’Etat est dans la quasi impossibilité de débourser 26 milliards de Francs CFA pour les contenter.

Faut-il ajouter que pour des enfants, fragiles créatures, il est toujours plus prudent de leur éviter de se mêler à ce genre de situation pour adultes ? Je crois que la mémoire du pauvre Anselme SINANDARE suffit à nous motiver sur la marche à suivre et à nous convaincre que pendant ces temps de troubles sociaux et syndicaux, nos enfants sont mieux chez nous à la maison.

On comprend alors pourquoi le Gouvernement fait bien de fermer les écoles pendant que se font les tractations avec l’USET (Union Syndicale des Enseignants du Togo).

A ceux qui s’indignent de cette fermeture des écoles, je me pose toujours la question de comprendre pour quelle bonne raison veulent-ils qu’on ouvre des écoles! Pour que les enfants y partent  alors que les Enseignants refusent de les encadrer?! Et si Dieu me prête vie je finirai peut-être un jour par comprendre qu’il y a une autre raison que cette vilaine idée d’instrumentaliser nos pauvres enfants. A l’affût d’éléments même sordides pour crédibiliser leurs mauvaises stratégies politiques, un autre Anselme SINANDARE ne serait pas de refus pour ces invocateurs de « droits de l’homme et de démocratie » à toutes les sauces, insupportables navigateurs à l’aveugle et en eaux troubles, qui ont l’art de semer la confusion dans tout débat structuré d’idées.

Il pleuvrait le jour de leur mariage qu’ils pourraient crier partout que leurs droits humains sont bafoués et qu’il n’y a aucune démocratie sur la terre de « leurs aïeux », les miens, ayant bien entendu, refusé de se mêler à ces mascarades.

Image

Cependant ; que cela m’écœure de supporter en silence ces récupérations malsaines de notre vie sociale à des fins douteuses de politique d’amateurs, ne justifie pas que l’Etat jusque là ne trouve de véritable réponse aux questions de notre cité, ce qui rend la vie de plus en plus difficile pour nous tous. L’Education et  la Santé sont les secteurs les plus douloureux au Togo et depuis nous allons de négociations en grèves en manifestations et le cycle semble interminable. Il faut maintenant organiser une rencontre avec les partenaires sociaux pour faire état de la situation et aller vers une SOLUTION PROGRESSIVE NÉGOCIÉE. L’Education, secteur si important soit-il, ne peut absorber 26 milliards de francs CFA rien que pour satisfaire les réclamations quand bien même légitimes des Enseignants dès l’année 2014. Ces revendications doivent être satisfaites palier par palier. Le refus de la discussion est à mon sens indigne du statut syndical. La recherche du compromis doit être au cœur de toute action dans la société. Le Gouvernement et les Syndicats doivent se rencontrer aussi longtemps que possible pour trouver un terrain d’entente. Il faudra d’ailleurs s’il le faut, les enfermer dans une salle dont ils n’en sortiront que lorsqu’un accord aura été signé. La manière forte oui, mais je parie que ce sera efficace.

Ce qui me ramène à l’objet de ce billet : pourquoi nous parents d’élèves sommes embêtés que nos enfants soient à la maison. Je vous le fais en un top 5:

« TOP CINQ DES RAISONS POUR LESQUELLES LA GRÉVE DES ENSEIGNANTS DOIT S’ARRÊTER »

l’avis des Parents d’Élèves

1-     Parce qu’il nous faudra les surveiller encore, parce qu’au-delà de la période des vacances, et aller au travail en même temps pour payer des impôts qui servent à payer les enseignants. Qui perd ? Nous autres pas Enseignants !

2-     Parce que  la télé et Internet à la merci desquels nous laissons nos enfants ne sont pas de si bons maîtres que cela, dessins animés, musiques, Facebook et autres travers ne forgent pas de têtes bien faites.

3-     Parce que lorsque les enfants s’ennuient ils mangent beaucoup ce qui fait des budgets nourriture plus importants, ils mangent au-delà des 3 repas ordinaires et qui plus est plus de sucrerie et c’est la porte ouverte aux maladies

4-     Parce qu’il faudra ressortir les jeux vidéo et autres jouets si on ne veut pas les laisser sortir souvent et c’est nous qui casquons avec les factures d’électricité, je ne vous parle pas de l’ambiance à la maison entre les trucs qu’ils salissent, leurs habits, les chambres, ce qui ne fait guère l’affaire des nounous et autres servantes lorsque vous en avez

5-     Parce que si par souci d’éviter les factures vous les laissez sortir, se promener comme ils veulent, vous n’êtes pas à l’abri d’éventuels accidents et blessures. On a déjà vu ça !


Au-delà de ces préoccupations, la tension permanente lorsque vous êtes au travail à penser à où pourrait se trouver votre enfant, que fait-il en ce moment, où même ne serait-ce qu’émettre et répondre aux appels pour gérer la maison, a un impact forcé sur votre rendement, ce qui affecte celui de votre service, qui affecte ensuite les résultats de la compagnie où vous travaillez, et cela revient en boule de neige, à créer des situations économiques difficiles pour tous État compris, puis à une autre grève des enseignants pour salaires non payés.

La  vraie morale de ce billet, c’est de considérer les impacts négatifs de tout refus de compromis dans les discussions sociales. Si l’État doit comprendre à travers cette paralysie de l’École, qu’il vaut mieux connaître ses priorités et devancer les éventuels écueils par des mesures appropriées, les Enseignants doivent savoir aussi que leurs intérêts ne sont en rien supérieurs aux intérêts des autres secteurs de la vie socioéconomique du pays, et qu’il importe, s’il nous faut tous avancer, que chacun accepte de mettre de l’eau dans son vin.

Dans le cas du Togo, je recommande à tous d’ailleurs de ne boire que de l’eau.

Ça calmerait les esprits.

Image

Voilà.

Publicités

Une réflexion sur “Mon enfant ne va pas à l’école Et ça me pose un problème !

  1. je le disais ce matin sur fcbk, nous sommes de pietres parents et des mauvais citoyens. nous ne sommes pas en mesure d eprotéger nos enfants, encore moins de défendre l’intégrité de notre nation vire son avenir. mais faut nous voir nous égosiller devant les amis: jamais nous n’accepterons de voir ou laisser faire d’autres personnes des actes contre nos enfants. mais aujourd’hui, nous sommes incapables de prendre la défense de nos enfants. ils sont victimes d’une attaque. ils sont laissés pour compte et sacrifiés. ils sont giflés cadeau aller retour devant nous, mais nous ne pouvons qu’etre des spectateurs passifs. c’est tellement triste et revoltant. sous d’autres cieux, tout ceci est une recette explosive pour un soulèvement à l’echelle national. mais au 228, les armes nous font peur. la force sauvage nous a maté et domestiqué. notre petite vie est plus importante pour nous que le futur de la nation, nation dans laquelle un sacrifice soi disant patriotique est plus inutile que la mort d’une fourmi. mon cher Lovejoyce, écrire ici est le seul recours que nous ayons aujourd’hui. alors écrivons encore et encore pourque demain, nous puissions dire à la next génération que nous ne sommes pas restés les bras croisés….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s