L’avis d’Abel

Le titre de ce billet je me dois d’abord de l’expliquer! Abel, est un personnage biblique, tué par son frère Caïn. Son nom signifie souffle, vapeur, existence précaire! Ce qui décrit si bien la réalité de cette opinion que je m’en vais vous partager. L’objectif du titre étant surtout  de rimer avec « La vie d’Adèle ».

Non je n’ai pas regardé « La Vie d’Adèle » ! Non pas parce que ce fut annoncé par le Grand Journal et le Petit Journal ce Mardi 07 Octobre, et que parce que nous sommes en Afrique on nous a diffusé « Kick Ass 2 » à la place, mais parce que de toutes les façons je ne l’aurais pas regardé ! D’ailleurs, ils savent bien pourquoi ils ne l’ont pas diffusé ce film, pour les publics Africains.


Mais alors qu’est-ce que c’est que ce film?

La Vie d’Adèle : Chapitres 1 et 2, souvent désigné simplement sous le titre La Vie d’Adèle, est une comédie dramatique belgohispanofrançaise écrite, produite et réalisée par Abdellatif Kechiche, sortie en 2013. (Source Wikipédia)

21035935_20130903173858999

Voici le synopsis de ce film que je me refuse de voir et je vous dirai pourquoi dans les prochaines lignes :

« Âgée de dix-sept ans, la jeune Adèle croit que forcément une fille doit rencontrer des garçons et rêve du grand amour. Elle se laisse brièvement séduire par Thomas, un élève de Terminale et met rapidement fin à cette liaison. Elle croise alors Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, c’est le coup de foudre. C’est cette rencontre là qui bouleverse totalement sa vie. Emma hante chaque nuit ses rêves et ses désirs les plus intimes. Adèle et Emma se rencontrent à nouveau fortuitement, se découvrent, s’aiment follement, vivent ensemble. Mais Emma est une artiste peintre pleine d’ambition, évoluant dans un milieu cultivé et intellectuel, Adèle tient la maison, fait la cuisine, se contente d’exercer son métier d’institutrice et d’aimer Emma. L’écart se creuse, Adèle se sent seule, déplacée, complexée, elle a une courte aventure avec un collègue, Emma l’apprend, jette Adèle hors de sa vie. Emma se reconstruira, Adèle souffrira l’enfer, incapable d’oublier ce premier amour. »

Dans le synopsis ci-dessus donc, vous verrez en gras les éléments choquants, en tout cas pour ma modeste personne, qui font que ce film est pour ma part très peu recommandable. L’homosexualité, ayant franchi les limites de la Nature et de la Morale, arrive depuis quelques années et dans plusieurs pays du globe, à franchir les limites du droit et de la loi. Sous couvert de liberté et d’égalité, les sociétés sont forcées par des manifestants et leurs défenseurs, à admettre et autoriser des pratiques et déviances sexuelles qui sont pour faire court : physiquement complexes et naturellement improductives.

Si je peux admettre qu’effectivement l’homosexualité n’est pas récente et que l’histoire humaine regorge d’exemples de son existence, je voudrais ici dénoncer les méthodes insidieuses pour nous la faire admettre, souvent à notre insu !

135397

image du film La vie d’Adèle (#SMH)

Comme ce film, qui fait l’éloge de l’homosexualité, dénonçant jusqu’aux fondements même de la race humaine, les médias, tous autant qu’ils sont, ont désormais adopté cette tendance à glisser des comportements répréhensibles dans leurs émissions. Ils donnent une vision de la société qui n’est pas fondée sur la morale et le Bien pour des raisons d’intérêt ! C’est ainsi que dans les années 50-60 fumer à la télé et dans les films était presque obligatoire, les producteurs de tabac étant derrière, à la manœuvre. Aujourd’hui, les lobbies GAY, non seulement imposent des homosexuels comme animateurs et présentateurs, et ceux-ci font la propagande constante de cette forme de sexualité, laquelle est inacceptable au regard de la loi naturelle des choses, mais également, dans tous les films, séries, clips, chansons, sur tous les plateaux télé et radios, il y a forcément un homosexuel qui ne s’en cache pas… au nom de la liberté et de l’égalité.


Avons-nous remarqué que quelques années auparavant on pouvait distinguer juste aux tenues vestimentaires les prostituées des femmes correctes et les homosexuels des hétéro, mais qu’aujourd’hui cette distinction est impossible ? NON ! Parce que les médias nous ont vendu cela comme la normalité. Cela a commencé par les appels à la tolérance à l’acceptation de la différence, les discours contre l’homophobie, ensuite il y a eu les appels à l’égalité et aujourd’hui à la légalisation de ces comportements contre nature. Bientôt, si ce n’est pas déjà le cas, on exigera un alignement à ces nouvelles donnes avant toute coopération (entre les états) ou collaboration (entre individus et entreprises), une sorte de  caution gay ! Ci-après une infographie qui désigne les Etats condamnant l’homosexualité comme « criminels ».

infographique-met_homosexualite_v2


Je peux admettre le droit à la différence, aller ainsi jusqu’à me dire que cela ne me regarde en rien qu’un homme puisse désirer sexuellement un autre homme. Nous sommes libres de faire nos choix de vie et c’est en cela que nous disposons du Libre Arbitre ! Mais pourquoi ne nous épargnons-nous pas les espaces médiatiques pour continuer à éduquer convenablement nos enfants, en restant fondamentalement attachés à ce qui est bien ? Pourquoi prendre l’étendard de la liberté de parole et permettre à des gens mal intentionnés de dévoyer la conscience de nos semblables ? En écrivant ce billet, je fus interpellé sur Twitter par le sujet du jour de l’émission Priorité Santé de RFI : La Masturbation ! A la fin de l’émission, et donc des tweets tout au long, je fus consterné de constater que le message final est que  « la masturbation ce n’est pas mauvais, au contraire c’est bien pour la sexualité : ne fumez pas, Masturbez-vous ! »

Les médias ne disent pas toujours ouvertement : ceci est bien ! Faites comme ceci ! Souvent, ils font la promotion déguisée de nombreux actes et comportements que la Morale réprouve ! A force de répétition et d’encensement ces comportements en deviennent La Nouvelle Réalité voire malheureusement la Nouvelle morale. Et ce, sans crier gare ! C’est un jeu à la fois, perfide, insoupçonné, insidieux, que néfaste. De plus la banalisation par les médias aujourd’hui des comportements jadis réprouvés, est une forme d’autorisation et de permis à tout faire. preuve en est de la banalisation de la violence par les médias qui aboutit à une nette négligence des choses essentielles! #BringBackOurGirls

10334362_10152306336205379_2139066472885668203_n

Avec toutes ces télé-réalités, ces émissions complètement bidonnés pour passer des messages précis de promotion des « inacceptables » (homosexualité, prostitution, drogue), quand bien même personne ne nous oblige à faire comme c’est dit, du  seul fait d’être envahi par ces images, ces concepts, ces messages, il nous arrive très facilement à considérer tout cela comme étant tant dans le paysage naturel des choses que l’admettre demande juste un tout petit pas. De plus nous avons gracieusement les arguments pour nous convaincre et nous justifier de cela ensuite !


78053101_o

Plus un mensonge est répété plusieurs fois et sur une certaine durée, plus il a de chances de se muer en vérité !

Et parce que l’habitude est une seconde nature, il suffit de créer l’habitude pour créer la nature !

En réalité la faute n’est pas tant aux médias, qu’aux hommes eux-mêmes qui s’éloignent chaque jour d’une certaine idée du « bien », la seule en vrai qui vaille la peine d’être recherchée.

L’alcool, le tabac, la drogue, la prostitution, l’homosexualité… et bientôt la pédophilie ? Wait and See

 non-mariage-homo

Publicités

3 réflexions sur “L’avis d’Abel

  1. Lawson dit :

    Je suis parfaitement d’accord avec ta réflexion sur le sujet.En mon amble avis le gros du travail revient à nous qui comprenions que ces informations véhiculées par ces médias sont sujet à nous manipulé,à nous amenée à épouser leurs idéologies malsaines .A nous maintenant de relayer la réflexion que tu viens de faire sur ton blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s