Le Bleu 353

11988230_10205821421349644_369564405967471842_n

Une pierre sacrée a été sacrifiée à l’autel des intérêts égoïstes de responsables tribaux et religieux qui n’ont pour le poids de l’histoire et de la tradition qu’une piètre et insignifiante considération.

Cette pierre prenait ses couleurs dans l’eau sacrée, choix des divinités du peuple, selon un rituel consacré, immuable et inchangé depuis quatre siecles. Cette année il fut comme décidé, de moderniser le Rite en y apportant des modifications importantes, dénaturant ce qui depuis la nuit des temps, fédère des générations et des générations de Guins.

Une pierre sacrée a été sacrifiée et le ridicule de la scène est une atteinte à l’intelligence commune, et la bêtise atteignit des sommets, à ce vaudeville sans nom, le niveau exécrable des initiateurs ayant surtout été de croire que personne ne se rendrait compte de la supercherie.

De croire que la conception occidentale de Dieu, venue bien après cette tradition, prime tant sur ce rituel de la pierre sacrée, que cela excuse cette mise en scène risible est aussi à prendre avec délicatesse. Quand il a fallu des guerres du colonialisme pour asseoir l’Église sur nos côtes, cette tradition déterminante auparavant, fut le fruit d’une appropriation délibérée des populations. Cette pierre et la cérémonie qui l’accompagne sont toutes aussi symboliques et donc porteuses de foi et de force, comme c’est le cas dans toutes les croyances.

Peindre l’opprobre sur toute une histoire, tout un peuple et de nombreuses générations, et par le choix suspect de la couleur sur un parti politique, c’est bien ce qu’ont fait les peintres de la pierre sacrée des Guins et ceux qui l’ont présentée comme étant le choix des dieux. Ils pensaient faire plaisir au parti ils n’ont fait que l’offrir à la vindicte populaire et entacher son aura, empêchant ainsi d’éventuels votes. Parce que ceux contre qui cette mascarade a été orchestrée n’oublieront pas cette offense et n’hésiteront pas à se venger au moment venu.

Les hommes ont toujours pris très à coeur ce qui touche à leur foi, à leurs croyances. Ils sont prêts à mourir pour cela parce que c’est là qu’ils mettent le sens de leurs vies. Mais autant d’hommes de par l’histoire ont toujours à un moment donné exploité le divin pour servir des intérêts humains et pas des plus nobles. Des mensonges répétés sont devenus des vérités. Des omissions sont devenues informations, des erreurs, des intentions.

Si 2015 est un mensonge éhonté, notre rôle à nous est de tout faire pour que cela reste un acte isolé, pour la préservation de nos vraies valeurs, afin qu’elles ne se salissent pas dans la répétition de ce ridicule théâtre à ciel ouvert. Plus jamais ça.

Si en réalité il y a une porte au pays Guin, boutons dehors ces contrevenants à notre légendaire prestige et à notre héritage. Fermons la porte aux manipulateurs sans scrupules qui méditent et font le mal à nos communautés, fussent – ils fils et filles de chez nous. A ce faire, méritent – ils encore de se tenir sous nos bannières? En d’autres temps et d’autres cieux, ils pendraient en dehors de la ville, esseulés au bout de leurs cordes pour dissuader quiconque envisagerait pareille haute trahison.

Mais nous avons choisi la paix. Qu’elle calme nos ardeurs et déserte la vie de ces malheureux afin qu’ils croulent eux – mêmes sous le poids de la honte et du regret.

Une pierre sacrée a été sacrifiée à l’autel des intérêts égoïstes de responsables tribaux et religieux qui n’ont pour le poids de l’histoire et de la tradition qu’une piètre et insignifiante considération.

A notre, tour, en dignes fils et filles du milieu nous les prions de recevoir de notre part pareille piètre et insignifiante considération.

629610db7541309d3093292d74f9d339f2d9ac75

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s