12 questions de Proust à Lovejoyce Amavi

** texte publié dans le journal Point Sud de Novembre 2019


 

Au lendemain de l’assemblée générale du Point sud et de l’élection de nouveaux membres au conseil d’administration, il est d’usage de remettre en jeu les postes au sein du CA pour garantir la vitalité démocratique et attribuer les responsabilités, pour plus d’impact et d’efficacité. Pour 2019, le nouveau Président du CA est Lovejoyce Amavi, arrivé au Québec en Août 2017 et qui s’est impliqué rapidement dans le milieu communautaire de Longueuil avec des engagements divers : la question des aînés avec La Maison Le Réveil, la sensibilisation sur le cancer avec la Société Canadienne du Cancer et l’information communautaire avec le Journal Point Sud depuis 2018.

4
Nous l’avons soumis à douze questions tirées du Questionnaire de Proust, pour essayer de vous le faire découvrir.

1- Votre vertu préférée
L’honnêteté
2- Votre principale qualité
La détermination
3- Votre principal défaut
L’exigence
4- Votre rêve de bonheur
Plage, chaise longue, un livre, une pipe, une musique douce
5- Votre plus grand malheur
Voir l’Afrique dans cette situation
6- Le pays où vous aimeriez vivre
Corneille chantait : un bout de terre n’a jamais fait chez soi. J’essaie d’être bien partout où la vie me porte et je vais continuer à faire ainsi.
7- Votre couleur préférée
Le bleu, dans toutes ses nuances
8- L’oiseau que vous préférez
La chouette : un oiseau auquel on prête des pouvoirs mais qui en vérité est l’oiseau des déesses de l’amour et de la sagesse: Lakshmi et Athéna. Sa version québécoise est le « Harfang des neiges. »
9- Vos héros dans la vie réelle
Mes filles. Elles sont plus fortes que moi durant notre séparation actuelle.
10- Comment vous aimeriez mourir
En silence
11- Votre état d’esprit présent
Un mélange de confiance et de tourments
12- Votre devise
Toucher le cœur pour graver dans la mémoire. C’était le slogan de mon cabinet de
conseil en communication quand j’étais en Afrique, c’est devenu depuis un
fonctionnement personnel en plus d’être la base de tous mes rapports professionnels.


A la question « pourquoi vous impliquez-vous dans le Journal communautaire? », il a répondu : « Je veux continuer à donner au milieu communautaire, ce que j’ai reçu quand je suis arrivé et que je n’avais pas : une place ».

2

La Rédaction

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s