L’absurde

La richesse du cœur est faite en monnaies absurdes,
Et l’homme abruti ne se préoccupe que de monnaies palpables.
La confiance du chiffre est d’une rationalité exaltée,
Le cœur a donc souvent l’amour solitaire; tristesse de l’être.

Il n’y a d’amour que lorsqu’il est partagé. Ensemble.
C’est une énergie qui n’opère que dans la réciprocité.
L’aveuglement du chiffre et la société consumériste l’assassinent.
C’est au-delà de la matière qu’il existe; que l’amour subsiste.

Aimer c’est échapper au réel; voir par-dessus.
Laisser les énergies se rapprocher pour fonctionner. Ensemble.
Avoir le réflexe d’être plus aveugle face au rationnel,
Voir en l’autre la divinité qui le transcende. Uniquement.

Aimer pour ne pas posséder mais accompagner,
Aimer pour ne pas nuire mais faire luire la lumière de l’autre,
Aimer pour être sûr d’avoir quelqu’un avec qui marcher.
Ne sommes-nous pas faits d’amour et d’argile?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s